#26 2017-11-15 15:11:46

Fred
Administrateur

Re : Tome 61

1711150212188668215372041.png

ci-dessous un extrait de la planche 5. On admirera la case 4, où Willy Lambil, une fois de plus, laisse aller son coup de crayon et son oeil averti pour un plan dont il nous régale tout au long des pages, servi en cela par un scénario de Raoul qui vaut le détour.

1711150219378668215372046.png

Hors ligne

#27 2017-11-19 10:27:20

fcbrugge
Colonel

Re : Tome 61

Je pense que tout le monde a bien eu le temps de le lire.
Je peux donc poster mon avis. Il y a, comme souvent, du très bon et du très mauvais.

Lambil
Encore une fois, je suis épaté par son talent. Il nous a fait des planches exceptionnelles.
Avec quelques cases mémorables. La demi case sur le camp est sublime.
Il reste au sommet de son art.
Seul petit bémol : les proportions sur Chesterfield. Parfois dessiné en S, parfois dessiné en triple XL big_smile Le plus flagrand en planche 30B
2eme case : S. Aussi mince que Blutch
3eme case : L  : déjà un peu plus bouffi.
4eme case : XXXL : il devient completement obese pour redevenir slim en case 5 big_smile

Leonardo
La aussi beau boulot de manière générale.
Par contre, il a bcp de mal avec les taches de sang.
Placneh 21B, c'est un massacre.
Case 1 : Stark est touché à la poitrine droite.
Case 2 : cette tache prend tout le coté droit.
Case 3 : redevient miniscule.
Case 5 : la tache passe sous la ceinture. Il n'est plus touché a la poitrine mais au ventre.

Et sur le doc, c'est encore pire. Elles disparaissent et disparaissent en fonction des cases.

Sinon, tout le reste est top.

Cauvin
Et puis, il y a Cauvin.
Il trouve une super anecdote, peut en faire une super histoire
et .... rien.
Le scenario est complètement nul.
Dès la première fois ou le soldat est malade et refuse de se faire ausculter, on comprend tout de suite la raison.
Mais on en rajoute encore et encore ......
Et il disparaît et réapparait, et rebelote

On en arrive à une BD ou il n'y a aucune action.
Il ne se passe rien ou presque.

On peut résumer ces 40 pages en "il était une fois un soldat ... qui était en fait une femme"
point.
Alors qu'il aurait pu travailler beaucoup plus sur ce travail d'espion.
le voir en action, dans les camps sudistes (avec l'aide de blutch et chesterfield par ex), ....

Quel dommage !
Et finalement, on retient plus ce scénario raté et baclé que les planches ou la colorisation splendides.

Hors ligne

#28 2017-11-19 18:13:45

Fred
Administrateur

Re : Tome 61

Merci pour ton avis Brugge.
Concernant le scénario et Raoul Cauvin, je me permets de te poser une question.  Depuis combien de temps lis-tu les Tuniques Bleues ? (ton âge)

Pour ma part cela fait 45 ans que je lis cette série. Il est clair que je ne la lis aujourd'hui, comme je le lisais à7-8 ans, 15 ans, ... jusqu'à aujourd'hui.

En terme de scénario, un lecteur n'a, normalement, pas les mêmes exigences à 10, 20 ou 50 ans, avec son expérience de lecture/lecteur qui a évolué.

La question qui se pose donc c'est : est-ce que Raoul fait un scénario pour les jeunes lecteurs, les plus vieux, les anciens ? Essaie-t-il de satisfaire tout type de lecteur, ... ?

Je n'ai pas la réponse. Je dis juste qu'en terme de lecture et d'appréciation on ne réagit pas de la même façon en lisant une histoire qui se veut tout public,  qu'on est 10 ans, 20 ou davantage.

Maintenant les réactions des uns et des autres sont recevables et bien entendu libres ! wink

et les autres vous en avez pensé quoi ?

Hors ligne

#29 2017-11-19 19:53:07

stefounet
Caporal

Re : Tome 61

A l'inverse de fcbrugge, moi je ne m'y attendais pas du tout à cette fin. Même quand elle portait la robe je n'avais pas encore compris ! Ou alors je suis assez lent à la compréhension lol

Mais sinon j'ai adoré ce tome ! Et je trouvais que ça changeait pas mal des autres, donc chapeau pour le scénario. Et pas déçu du tout d'avoir couru pour aller l'acheter lol

Hors ligne

#30 2017-11-20 07:25:55

Daigoro
Général

Re : Tome 61

Pour ma part j'ai également compris le "truc" tout de suite.
Mais ça ne m'a pas dérangé. Je suis même plutot contant que monsieur Cauvin essaye autre chose.
Je craignais une redite de "Des Bleus dans la Gadoue", et bien non. (tant mieux)
Alors oui, ça tourne un peut en rond mais j'ai plutôt apprécié l'expérience.

Pour le dessin, rien à redire c'est encore une fois un immense plaisir de découvrir de nouvelles planches de monsieur Lambil.

PS: Après avoir vu la couverture je pensais que le sujet tournerait au tour de l'étrange mais réel présence de soldats noirs dans l'armée confédérée. Mais non, je me suis trompé.

Hors ligne

#31 2017-12-17 16:51:41

fcbrugge
Colonel

Re : Tome 61

Fred a écrit :

Merci pour ton avis Brugge.
Concernant le scénario et Raoul Cauvin, je me permets de te poser une question.  Depuis combien de temps lis-tu les Tuniques Bleues ? (ton âge)

J'ai commencé à lire cette série à l'âge de 12 ans.
J'ai commencé à collectionner à 20 ans et j'en ai aujourd'hui 35.


Fred a écrit :

En terme de scénario, un lecteur n'a, normalement, pas les mêmes exigences à 10, 20 ou 50 ans, avec son expérience de lecture/lecteur qui a évolué.

La question qui se pose donc c'est : est-ce que Raoul fait un scénario pour les jeunes lecteurs, les plus vieux, les anciens ? Essaie-t-il de satisfaire tout type de lecteur, ... ?

Ou est ce que Raoul ne serait pas en panne d'inspiration?
Je n'ai pas changé ma facon de lire un tuniques bleues.
Une bonne BD, c'est une histoire nouvelle et de l'action.
Et force de constater que dans les derniers, c'est plutôt chose rare.

J'attends avec impatience le tome 62 big_smile

Hors ligne

#32 2017-12-27 00:43:20

Higgins
Colonel

Re : Tome 61

Je suis passé sur ce forum il y a quelques jours et quand j'ai lu le début de commentaire de fcbrugge "je pense que tout le monde a eu le temps de le lire" puis hélas celui de Daigoro un peu plus bas "j'ai tout de suite vu le "truc"", je suis vite reparti parce que non, moi, je n'avais pas encore lu le livre et j'ai failli me faire "spoiler"...

Le père noël ayant eu l'excellente idée de m'apporter le TB n°61 sous le sapin, ça y est, je l'ai enfin lu, et je suis vite venu ici écrire ce que j'en pensais, et lire pour de bon les commentaires de mes camarades ci-dessus.

[Attention, Spoiler!]

Alors bravo à ceux qui ont tout de suite compris le truc, mais de mon côté, je n'y ai pas pensé un seul instant! Au contraire, à la page 40, je pensais que la femme accompagnant le médecin était Franklin (un vrai homme) déguisé en femme. Je ne me doutais pas qu'il s'agissait d'une vraie femme déguisée en homme dès le début! Lambil ne lui a pas donné des traits féminins, et j'ai vraiment donné dans le panneau! Je me suis fait un film mais j'ai eu tout faux! Je pensais que Franklin n'était pas vraiment noir, j'ai eu bon de ce côté là, mais que c'était un sudiste se faisant passer pour un espion. La remarque de Daigoro au sujet d'un "truc" m'avait conforté dans cette idée, et je me voyais déjà obligé de critiquer Raoul parce que ça ne collait pas, ce stratagème pour faire croire à nos héros que c'était un esclave en fuite parce qu'ils auraient pu tuer les deux soldats sudistes pour le sauver, éh bien ouf! ça n'était pas du tout ça! Non, franchement, je n'ai rien vu venir, chapeau messieurs Cauvin et Lambil!

Pour le reste, je ne trouve pas non plus que ça tourne en rond ou que ça manque d'action; il y a des combats, un véritable suspense, des dialogues truculents par moment, de bons et beaux dessins (j'ai même été content de revoir nos héros vêtus de leurs vareuses sous la pluie, ça faisait longtemps qu'on ne les avait vus ainsi). Autant l'album n°60 m'avait déçu car trop ressemblant à "en avant l'amnésique", autant j'ai apprécié la lecture de ce nouvel album du début à la fin. Et j'attends le suivant avec impatience, comme à chaque fois!

Hors ligne

#33 2017-12-27 21:04:31

obit
Caporal

Re : Tome 61

Moi aussi je l'ai eu sous le sapin, et comme d'habitude je commence à lire avec avidité cette histoire de soldat/civil noir...Et patatras,  ce personnage disparaît à la case 11A :s

Bon, le soldat blanc déguisé en noir, on ne l'avait pas vu (ou très rarement) donc ça peut passer...L'idée d'un Alexander dépassé par les événements car ne pouvant rien commander est très bon...

Et puis arrive la 1ère case de la planche 17A et là, terminé, j'ai compris. Je trouve ce  personnage très efféminé, et quand j'ai associé au fait qu'il ne voulait pas se faire ausculter, j'ai compris de suite...Et PAF, retour à "des bleues dans la gadoue."

En fait, il y a cette volonté de s'en détacher (R.Cauvin lirait-il les commentaires désastreux du Tome 60...peut-être smile) et donc on lit, on attend le départ des 2 héros pour aider ce soldat...Et non, rien, on a plusieurs planches pour les voir chercher partout, ça n'avance pas, et il faut une histoire de médecin et de paludisme...

C'était compliqué de faire partir les héros en route vers McCléllan (qui serait, à ce moment là, beaucoup plus loin) et les faire avoir des quiprocos sur Franklin qui essaye de les semer, Blutch qui l'aide ou qui se fait la malle dans l'autre sens et Chesterfield qui fulmine au milieu?

Là, Blutch découvre le secret, ne dit rien au sergent et fait pour aider Franklin à partir...

Bref, pour moi des trucs simples mais bon, R.Cauvin doit sortir un album par an, quitte à raconter une histoire vide, c'est triste.

Quand j'ai relu "l'or du Québec", "Bull Run", "La Rose de Bantry" etc...Quel plaisir pour les yeux (et le cerveau!)

Est-ce que ce serait une honte si R.Cauvin se faisait aider dans le scénario? Pas du tout !!!!!!!!!!!!!

Hors ligne

#34 2018-01-07 18:44:25

lecancrestlà
Officier

Re : Tome 61

Bonjour à tous
je suis nouveau sur ce forum et en profite pour souhaiter à tous et toutes une très belle année de lectures.
Comme bon nombre d'entre vous,  je viens de lire le dernier TB61 dont le suspens n'a été que de courte durée.
A peine quelques planches lues, et la supercherie ne fait plus aucun doute, le black, qui ne l'est pas, en est une!!
Reste a combler jusqu'à la dernière page pour une sortie prévue avant les fêtes de fin d'année.
J'avoue que pour une bonne histoire, je suis prêt à attendre que l'inspiration, l'imagination, les quiproquos viennent effleurer l'auteur qui me semble soit en panne soit pressé d'honorer son contrat annuel.
Attendre 18 ou 24 mois pour enfin avoir une perle à lire, ne pensez vous pas que ça en vaudrait la peine?!!
Même si c'est toujours un  plaisir d'avoir entre les mains un nouvel album de nos héros préférés, les histoires des derniers albums peinent à emballer mon imagination, mais je reste néanmoins Fan de la série.
Je profite de ce commentaire qui n'apportera pas beaucoup d'eau au moulin, pour vous faire part d'une surprise que j'ai découvert récemment dans l'album "la piste des maudits" de la série "la jeunesse de Blueberry" ou vous retrouverez nos 2 héros en compagnie du célèbre lieutenant Blueberry. Pour ceux qui ne le savaient pas, bonne lecture.
bonnes lectures ou relectures à tous et à toutes,
au plaisir,
lecancrestlà

Hors ligne

#35 2018-01-09 20:18:07

USGrant
Officier

Re : Tome 61

Bonsoir,
Pour ma part j'avais totalement oublié les tuniques bleues. J ai dû commencer en 79/80 pour les premiers achats, puis avec les études j avais arrêté...
Par la suite, lorsque j ai commencé à gagner m a vie, j ai recommencé à collectionner cette série que finalement j adore, -sans doute pour cette période de l histoire des Etats Unis-. Deux camps irréconciliables, et qui fissurer à jamais cette nation.
Bref, lors d un voyage à l etranger je suis tombé nez à nez avec le titre #61...je ne l ai pas acheté, tant mieux ! Une fois de retour je me réjouis à relire tout ceux que je possède..
J ai même établi une liste des manquants. Finalement, les tuniques bleues, c est une course avec le temps, vivement que j integre les quelques albums éditer après mon départ de France.

Hors ligne

Contact - Conditions d'utilisation - Protection de la vie privée - Les Tuniques Bleues Par Lambil-Cauvin et salvérius-© Dupuis,.